Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Candide, sans queue ni tête

janvier 17th, 2013, par Daphné

 

Candide de VoltaireToute fraîche à l’épreuve et manquant d’expérience, je ne suis pas encore ce correcteur blasé qui fonce les sourcils, soupire, secoue la tête. Je ne suis pas non plus celui qui prend plaisir à barrer, souligner, commenter, annoter… jusqu’à ce que le texte devienne bicolore. Non, c’est n’est pas moi encore.

Au contraire, je découvre avec émerveillement les pages d’écriture, souvent hautes en couleurs, de jeunes apprentis dont la plume indolente – souvent bien inconsciente – ose ce que nous autres nous n’oserions jamais. Et j’avoue que souvent, j’aimerais rajouter un point pour la poésie, le délire, la folie, un autre pour l’humour, l’absurde, la fantaisie… J’aimerais un palmarès aux critères aussi drôles que certaines copies.

Tout en haut du podium, je placerais sûrement l’audace et l’effronterie de celui qui a écrit : Candide est un roman sans queue ni tête… ! Je ne sais quelle note récoltera l’étudiant mas s’il y avait un point pour les éclats de rire alors sans aucun doute, il aurait vingt sur vingt.

Et ce n’est pas Voltaire qui dirait le contraire ;)

Publié dans livres

Une réponse

  1. N.

    S’il peut l’écrire c’est « la faute à Voltaire »…

    (de toutes façons, c’est toujours la faute des autres)

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>