Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Raconte… ! Raconte… !

juin 19th, 2012, par Daphné

 

un bouquet de roses abandonné...Tout est porteur d’histoires, tout veut se raconter. Plus j’erre dans la ville, plus je suis aux aguets : visages, bruits, parfums… Tantôt c’est un souvenir, une image d’hier qui m’appelle, m’attire et m’incite à décrire. Tantôt c’est un indice, un signe de demain qui ouvre grand la porte des visions, des projets. Et dans le courant d’air qui m’emporte en avant, je déroule des phrases pour capturer l’instant.

Raconte, souffle la ville, dit-leur s’ils ne voient pas. Dis-leur la petite fille qui chantonne tout bas, dis-leur l’homme au chapeau dans la file d’attente qui n’avait dans sa main qu’un seul livre à vendre, dis-leur la vieille dame assise au bureau de poste et son sourire d’enfant lorsqu’elle s’est mise à lire. Dis-leur chaque détail comme une invitation, offre leurs d’autres vies, des milliers d’instants comme autant de rencontres, minuscules étincelles d’où naissent les romans.

La petite fille chante une vieille comptine que jadis sa grand-mère fredonnait dans les champs. C’était une chanson douce écrite par un berger qui était son amant… Quant au livre de l’homme dans la file d’attente, c’est l’histoire d’une vie qu’il serre entre ses pages, la vie d’un personnage qui attend patiemment dans la fille d’attente pour vendre juste un roman… A la poste, la vieille dame lit les dernières nouvelles d’un fils qu’elle croyait mort ou parti pour longtemps. Il raconte ses journée et décrit chaque instant comme une invitation, une nouvelle rencontre, minuscule étincelle d’où naîtra un roman…

Et le bouquet de roses dont les pétales rouges décorent la chaussée de la rue Edgar-Quinet était celui qu’un homme destinait à sa belle, un homme qu’on a trahi, auquel on a menti…

Tout est porteur d’histoire et au coin de chaque rue, j’entends le chant moqueur des muses qui me narguent. Elles savent comme moi que j’ai beau essayer, je ne résiste pas au plaisir de saisir tous ces signes au passages et puis d’imaginer, d’inventer, de rêver. Et puis peut-être un jour – qui sait ? – de raconter.

Publié dans images, instants

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>