Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?

mai 24th, 2012, par Daphné

 

Nané...A quel âge apprend-on à parler ? Je veux dire, à vraiment communiquer ? Trois, quatre ans… ? À peine quatre petites années de paix, de présent pur et simple. Rien. Juste le vide devant. Comme ce devait être grisant !

Parce qu’avec la parole sont venues les questions et surtout les réponses que déjà – oui déjà ! – on attendait de nous. Il fallait une idée, il fallait du concret : pompier, danseuse étoile, astronaute, maîtresse, parfois même chevalier ou encore princesse !

Quelques années plus tard, le jeu recommençait. Mais c’était plus périlleux, car il fallait changer. Ou plutôt évoluer, montrer qu’on a compris qu’il y a cette frontière entre le rêve et nous. Et en même temps garder une certaine constance… Le pompier devenait gendarme, la danseuse comédienne, l’astronaute chercheur. Et quant à la maîtresse, on l’appelait « professeure ».

Plus tard les futurs métiers se sont changés en écoles. Et nos quelques réponses devaient être justifiés : « Quoi ? Tu veux faire Beaux-Arts ? Mais tu ne sais pas dessiner ! » « Médecine ? Mais voyons, tu ne tiendras jamais ! » « Sciences-Po ? Tu as vu ta moyenne en français ? »

Il faut rendre à César… Je n’ai jamais été tiraillée, réprimée et encore moins frustrée. Et au fil des année, lorsque j’ai répondu danseuse, exploratrice, architecte, reporter, on m’a toujours dit oui, et avec le sourire. Seulement voilà, chers parents, je dois vous avouer que déjà je mentais. Ou plutôt je donnais le change…

Même si tout au fond, j’avais une idée très clair du futur droit devant. J’ai appris depuis longtemps que parfois il vaut mieux donner ce qu’on attend de nous. Et aujourd’hui encore, quand j’entends qu’on demande : « Et alors, tu vas faire quoi ? » Je sais qu’il vaut mieux parler d’études, de formation, de projets que de répondre ça :

Publié dans images, instants

3 Réponses

  1. stephen

    Ahhh….I love it when you philosophise.

  2. stephen

    Btw….that picture of you as a kid is TOO FUNNY FOR WORDS!!!!

  3. bastien

    Je tenterai de faire comme ma superbe maman avec mon fils : il y aura toujours une place chez moi pour toi, une assiette et des draps sous ta couverture…
    le reste, si tu veux autre chose, sera de toi, à toi, pour toi et je serai là…
    mais tu auras le droit d’être toi (si tu es quelqu’un de bien, en plus je serais fier)…
    Je ne lui encore jamais demandé ce qu’il veut faire ni même être…
    Et espère donc ne jamais avoir à le faire…

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>