Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Brandon Point

février 12th, 2012, par Daphné

 

Brandon PointJ’ai pris le bus, le métro, l’avion, encore l’avion, la voiture… J’ai marché. Et au bout de la route qui montait en zig zag, derrière les champs ouverts, les prés humides et verts, il y a avait la mer.

J’ai écarté les bras et rempli mes poumons. Et l’air avait un goût sucré de grandes vacances. Au loin quelques moutons formaient de petites taches, de minuscules nuages sur un ciel vert fluo. On entendait le chant entraînant des oiseaux. Ils savent mieux que personne saluer le silence.

C’est là, dans cette absence de Paris, de métro, dans ce monde parallèle où tout est à sa place, que j’ai pensé au livre. J’ai revu mon roman.

J’ai vu les grands cartons empilés chez l’éditeur et mes mains impatientes déchirant le cellophane ; J’ai senti de nouveau l’odeur de l’encre fraîche et des pages serrées qui s’étirent soudain. Et j’ai revu mes doigts, fébriles, tremblants de joies qui traçaient sur la page les pleins et les déliés d’un nom, d’une signature : Amicalement, Daphné…

Il fallait le silence et le ciel grand ouvert. Il fallait la quiétude, l’harmonie, la nature. Il fallait Brandon Point et la côte irlandaise pour célébrer la naissance de cette autre Italie et de ce personnage qui est enfin en vie.

Publié dans lieux, livres

3 Réponses

  1. tnsp?

    Nous trépignons d’impatience pour le lire……

  2. bastien

    Salut les fous de bassan, macareux et cormorans noirs…
    (et les moutons -qui, dans mes lontains souvenirs- ne sont pas que dans le ciel)

  3. Cécile

    SI BEAU …. un rêve

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>