Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Échos

décembre 3rd, 2011, par Daphné

 

Henry MillerComme il est agréable, comme il est rassurant, ce dialogue secret entre la vie et les livres ! Et comme j’aime le sourire qu’il dessine sur mes lèvres chaque fois que je découvre – oserai-je dire par hasard ? – des phrases d’autres plumes qui ont écouté jadis les mêmes muses que moi ! Sans le savoir je marche sur des traces invisibles, des pas qui comme les miens, ont hésité parfois mais ont toujours choisi la voie de l’écriture et cette voix intérieure qui vous porte en avant. C’est la même qui me pousse à les lire aujourd’hui…

La Grèce… « Pourquoi diable n’y êtes-vous jamais retourné, depuis le temps, et surtout ayant écrit ce livre ? »… « Vraiment, vous n’avez pas pris date pour un second voyage là-bas ? »… « Elle ne vous manque pas, la Grèce ? »… Que de fois mes amis, mes lecteurs, ne m’ont-ils pas lancé ce genre de question à la tête. Mais si, j’y suis retourné, en Grèce, et je ne sais combien de fois – en esprit. Qui pourrait oublier ce paradis, après y avoir goûté ? Pour moi, la Grèce n’est plus un endroit, un pays ; elle est un état d’esprit.

Henry Miller – Préface du Colosse de Maroussi

Publié dans lieux, livres

2 Réponses

  1. N.

    Et quelle plume !!!…
    que celle que celui-là…

  2. tnsp?

    « La Grèce a fait de moi un homme libre et entier ». (H. Miller, « Le colosse de Maroussi »)

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>