Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Retour au terrier

novembre 15th, 2011, par Daphné

 

l'entrée d'un terrierOn ne sait jamais vraiment ce qui se cache derrière l’entrée des terriers. Enfant, on imagine des galeries souterraines, des chambres rondes et tièdes où s’entassent les vivres, provisions pour l’hiver. Ou bien c’est un dédale de passages secrets, fourmilière géante en pleine activité.

Les nids ont leur attrait : oxygène, ciel ouvert,  à peine un pied sur terre. Et c’est vrai que là-haut, on se sent plus léger. Mais il ne faut pas oublier que c’est dans un terrier qu’Alice s’est glissée, sans savoir qu’elle entrait au Pays des Merveilles.

Je m’en vais retrouver mon petit trou à moi : l’ouverture est banale et les gens de l’immeuble qui passent chaque jour devant la porte étroite au pied de l’escalier sont loin de se douter que derrière cette entrée se cache un long tunnel… Je m’y glisse dès l’aube, un stylo à la main, prête à vous raconter, à vous décrire le monde qui m’attend tout au bout.

Car c’est un terrier magique : on y entre à Paris et de l’autre côté on ressort sur une île… Si Ulysse avait su que c’était si facile, il n’aurait pas choisi de reprendre la mer ! Mais nous aurions alors manqué une belle histoire…

 

On ne sait jamais ce qui se cache derrière l’entrée des terriers…

 

Publié dans lieux, livres

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>