Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Punk’s not dead…!

novembre 7th, 2011, par Daphné

 

Theo HakolaCertes, j’avais les cheveux dressés sur la tête, certes je portais des docs montantes coquées, des bracelets à clous, des badges – vous vous souvenez ? – pour leur montrer à tous que j’étais différentes, pas comme eux, pas pareille… Et nous étions des milliers, à porter l’uniforme des originaux qui se croyaient uniques. Mais y croyions-nous vraiment ? J’avais douze, treize ans…

Avec les années, j’ai changé de vêtements et – Dieu merci – de coiffure ! Mais parfois je dois dire que mes colères d’avant bouillonnent toujours autant tout au fond de mon ventre. Souvent, je les laisse là, les regarde frémir. Parfois je me réjouis en pensant que cette révolte n’est pas encore éteinte et que ce poing levé que personne ne voit est comme une preuve de plus que je suis bien en vie. C’est un « non » positif qui m’aide à avancer. Certains appelleraient ça être indigné…

A l’époque du lycée, on disait « Punk’s not dead »… Et samedi dernier, j’ai eu la joie immense de constater que non, on ne s’était pas trompés : Les révoltés, les vrais, sont toujours parmi nous. Ils ne portent plus de cuir, d’épingles à leurs oreille et la plupart du temps, ils se fondent dans la foule. Mais donnez-leur une plume, une scène, une guitare et ils vous rappelleront ce qui est essentiel et vous aideront, eux aussi, à ne pas baisser les bras.

Théo Hakola, chanteur, poète, écrivain fait partie de ces gens-là.

Visitez le site officiel de Théo Hakola

Publié dans gens, livres, musique

6 Réponses

  1. bastien

    Pour ne pas être comme les autres mais se reconnaitre quelque part (voire en quelqu’un), se construire quoi, grandir…
    La révolte, la colère cessent (ou plutôt se font mesure), ensuite, quand on doit accompagner un enfant vers lui, c’est vivre, transmettre, s’inscrire sans bruit …

    Ou on en fait un fond de commerce et c’est une autre histoire, d’immaturité, à mon sens, et révélant je pense une certaine hypocrisie (inconsciente); on se la raconte alors son histoire (en demandant de « l’aide » aux autres, elle n’est pas…

    cela n’empêche pas de faire de jolis bruits mais c’est encore une autre histoire…

  2. N.

    elle était bien cette coupe de cheveux…
    et tout le monde ne pouvait pas se la permettre, sans trop « gâcher »…

  3. Jackouille

    Vive la Punk Attitude des bérus et de Ludwig von 88 , les concerts de Boucherie Production … oooopss ça fait un bail tiens .

  4. Daphné

    @Jackouille : complètement par hasard, je suis passée devant les bureaux de Boucherie prod la semaine dernière…!

  5. Jackouille

    Produisent’ils encore des artistes ? Je pensais que c’était terminé ..

  6. Daphné

    aucune idée, mais en tout cas le logo était là…!

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>