Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Notre Mariage en Grèce…

octobre 1st, 2011, par Daphné

 

thé Mariage FrèresA Ithaque il y avait l’ouzo, la tentura… et puis le café grec et son indispensable glyko-tou-koutaliou, gâteau « à la cuillère » dont la saveur sucrée se mariait si bien à l’arôme du grain.

Mais souvent, le matin, il fallait se résigner à plonger dans l’eau chaude un, deux, trois… cinq sachets ! Non, même la boîte entière n’aurait pas réussi à calmer l’impatience de nos pauvres palais ! Et j’avais beau colorer le liquide brunâtre d’un orage de lait, le breuvage était fade, sa couleur délavée.

La lessive à la main, nous la faisions sans peine et les kilomètres à pieds jusqu’au supermarché n’ont jamais eu raison de notre légèreté. Mais le thé… ah, le thé !

Parfois on voyait de loin le scooter de l’épicière qui grimpait patiemment le lacet de la route. Alors, le cœur battant, on l’attendait au tournant: Car c’est elle qui montait le courrier au village. Et parmi les enveloppes, on devinait alors l’emballage familier, le colis de Paris !

De retour au logis, quelle cérémonie ! Détacher tout doucement l’attache autocollante, glisser délicatement un doigt à l’intérieur… On croyait dévêtir la plus belle des femmes et en fermant les yeux, on respirait enfin le plus doux des parfums !

La théière était vieille et en guise de boule, nous n’avions qu’une passoire ou un filtre à café. Sous les tasses ébréchées, ni plateau, ni soucoupe… Mais quand enfin nos lèvres reconnaissaient le goût de l’exquise brûlure, c’était comme la saveur d’un tout premier baiser après une longue absence. Un baiser à la fois offert et dérobé.

C’était le baiser sacré de notre Mariage qu’on savourait ensemble, à l’aube, les yeux fermés.

 

www.mariagefreres.com

Publié dans instants, lieux

4 Réponses

  1. Davachi

    Que dire après une si belle narration,que reste t-il à ajouter quand les mots,l’intensité du moment et les goûts se marient comme par enchantement…si ce n’est apprécier humblement le récit et le relire pour faire durer le plaisir encore un peu plus longtemps:)à très bientôt…

  2. N.

    s’pèce d’Épicuriens…

  3. tnsp?

    @Davachi – Quel joli commentaire! Et si le talent littéraire était contagieux?

  4. Augier Jean-Luc

    Quel subtil arôme se dégage de ces mots si bien mariés !! avec en plus, pour des nostalgiques d’Ithaque, l’image de l’épicière – facteur qui ne devait pas que proposer le courrier !
    On attend maintenant les drôleries ithakiennes !

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>