Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Le sexe de Paris

septembre 16th, 2011, par Daphné

 

La place Dauphine à ParisC’est ainsi que Breton appelait la place Dauphine. Et l’auteur de Nadja savait tendre l’oreille pour écouter Paris. A la tombée du soir, son chant se fait plus doux et la ville ne s’ouvre qu’à ceux qui la désirent.

Il faut laisser Paris dévoiler ses mystères et cueillir un a un les messages secrets. Il faut tendre le bras, il faut ouvrir la main et surtout – ô surtout ! – il faut prendre le temps. Et se laisser guider, aller avec le courant.

Paris est en mouvement, Paris tremble, frémit. Et celui qui a la chance de sentir ses frissons se doit de lui répondre et de lui obéir. Il prendra son pinceau, sa lyre, son stylo pour conter les histoires et peindre les énigmes.

Hier, place Dauphine, dans la foule et les rires, j’ai compris que Paris m’invitait à écrire. J’ai plongé toute entière dans cet instant unique et je sentais que chaque mot, chaque regard, chaque sourire appartenait déjà à un autre univers.

Celui d’un nouveau roman qu’il me faudra écrire.

Publié dans gens, instants, lieux

2 Réponses

  1. tnsp?

    Alors, mets des ailes à ta plume et envole toi….

  2. N.

    Déjà que Paris ne peut pas avoir qu’un sexe, alors si les plumes se mettent à avoir des ailes…

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>