Chez Daphné
un blog pour raconter et surtout partager…

Le rock, le soir…

août 28th, 2011, par Daphné

 

The Joy Formidable en Black SessionC’était il y a vingt ans. Vingt ans, vous vous rendez compte ! En ce temps là une seule chose nous faisait avancer, nous offrait de l’espoir, l’envie de continuer : c’était le rock, la pop et toutes ces musiques qu’on disaient indépendantes – un mot qu’on adorait.

C’était le temps de la fac et des jobs étudiants dont le maigre salaire se transformait en virées, en concerts, et en tout ce qu’on peut faire à la tombée de la nuit. A l’époque j’aimais dire que c’était perdre son temps que de vouloir dormir… Et puis il fallait sortir, être dehors, ailleurs, rejoindre le mouvement, s’enfuir, s’évader !

Sortir. Mais attention, toujours après 23h. Car en début de soirée on avait rendez-vous.

J’avais la chance d’avoir un magnétophone programmable (!) qui me permettait d’enregistrer la radio même si je n’étais pas là. Mais la plupart du temps, je restais dans ma chambre et regardais la cassette tourner invariablement. Allongée sur mon lit, je fumais des Lucky et me laissais porter par les sons, la musique et puis une voix aussi qui nous servait de guide.

C’était une heure et demi que je passais ailleurs. Quatre-vint dix minutes à écouter, découvrir, rêver, imaginer. Me dire que moi aussi, un jour je serais celle qu’on entendrait chanter, qu’il aurait programmé ! J’adorais ce voyage qui m’emportait dans un monde où tout était à faire. Et parfois j’étais prise d’une envie de leur dire, de partager ma joie. Alors je rédigeais un message, une lettre, une bouteille à la mer qui grâce au minitel (!!) atterrissait là-bas.

Le dimanche était vide et il fallait tenir jusqu’au prochain voyage. Souvent je le consacrais à tout réécouter et avec mon double cassette (!!!) je fabriquais moi-même des compilations de saisons. J’ai encore les cassettes illustrées de collages où l’on retrouve parfois les tous premiers passages de Blur, Radiohead, Miossec, Dominique A…

J’ai dû voir des centaines de concerts à l’époque. Les souvenirs se confondent, j’ai un peu oublié… Mais ce dont je me souviens dans les moindre détails, c’est du studio 105 de la Maison de la Radio les soirs de Black Sessions. Je me rappelle l’attente avant le coup d’envoi, la scène peu éclairée, comme le décor d’une pièce juste avant les trois coups. Et puis la silhouette de notre John Peel à nous et mon envie d’y aller, juste pour le remercier. Ce que j’ai fini par faire. Et je le répète aujourd’hui : merci.

Publié dans gens, musique

3 Réponses

  1. N.

    J’étais sûr de la teneur du post de ce matin depuis m

  2. N.

    J’étais sûr de la teneur du post de ce matin, depuis ma lecture de l’article de libé à ce sujet hier…
    J’aurais même pu dire ce que tu allais écrire et dans quel ordre…

    que de souvenirs en effet !!!…

    « seulement » des souvenirs et c’est bien comme ça…

  3. Daphné

    Mince alors, je suis un livre ouvert… (j’espère que c’est un roman !)

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>